Arcs construits sur mesure

Pour tirer le meilleur parti d’un arc, il est nécessaire que ce dernier soit personnel et adapté à l’archer qui l’utilise quel que soit le type d’arcs.

En premier, il est important de déterminer son allonge.

En facture d’arcs, on utilise la norme AMO 

C’est la mesure entre le creux d’encoche lorsqu’on arme l’arc jusqu’au point de contact du grip (poignée), ajouter 1,75″ (4,5cm) à cette valeur. l’allonge se mesure en pouces.

Pour les poignées de Longbow droites, l’allonge se mesure plus simplement entre le creux d’encoche et le front d’arc.

Une autre manière plus empirique de mesurer l’allonge est de tenir un mètre appuyé sur son plexus, les deux bras tendu légèrement fléchi, les épaules bien  dans les omoplates,  l’extrémité des deux doigts majeurs tiennent le mètre  et indiquent  l’allonge. Pour les visuels, allez voir ce tutoriel qui  est assez explicite: comprendre et mesurer son allonge

Pour continuer, le choix de la puissance de son futur arc est essentiel.

Cela dépend de son utilisation (compétition, loisirs ou chasse) dans les deux premiers cas, il s’agira de choisir en fonction de ses  réserves physiques, de sa taille et de sa morphologie. Il ne faut pas surestimer ses forces, l’harmonie est un point important, si l’on  maîtrise parfaitement la puissance de son arc, la gestuelle sera plus fluide et la précision augmentera. En chasse à l’arc, le choix de la puissance dépendra de la taille et la nature du gibier que l’on chasse.

Une surévaluation de la puissance aura comme effet une stagnation de l’efficacité du tir, des problèmes musculaires et de gros risques de tendinites à moyen terme.
Prévoir une réserve  comprise entre 10 et 15%  sur ce qu’on est capable d’armer est sage. Se sentir à l’aise sans fournir d’ efforts exagérés est  fondamental.

 

 

poupée d'arc en construction

 

 

 

 

Exemple: Un arc semi-longbow est noté 40# 28 pouces (71,5cm). Mon allonge mesurée est de 26 pouces (66cm).
A quelle puissance je tire réellement?
Pour ce type d’arcs, il faut compter environ 2,5# par pouce d’allonge supplémentaire ou d’allonge inférieure.
J’ai donc une allonge de 26 pouces et suis par conséquent en sous allonge de deux pouces, ce qui entraîne une perte de 4,5 à 5#.
Je tirerai donc à 36 # en puissance réelle.

La justesse et précision du tir dépend drastiquement du choix de la bonne flèche en fonction de l’allonge et de la puissance de l’arc.

Qu’on tire en fûts bois ou carbone, il est indispensable de se référer aux chartes établies, afin de déterminer le bon spin de flèche. (voir rubriques Flèches), ainsi que le poids de cette dernière.

Un bon arc muni de flèches non adaptées est totalement inopérant.

L’arc construit sur mesure développera le 100% de son potentiel à l’allonge pour laquelle il est construit, la taille de l’arc se détermine par rapport à l’allonge.
Le facteur d’arc fabrique donc une pièce unique et personnelle qui travaillera d’une façon idéale avec un rendement optimum. Le client a le choix entre un modèle existant ou composer son arc en collaboration avec le facteur d’arcs.
Le choix des bois d’arcs est très important. Je propose au client les meilleurs essences d’archerie que lui-même sélectionne. Je conseille également la  position des diverses essences dans l’arc (flexion et compression)
Lors de la commande, soit le client vient à l’atelier pour choisir la composition de son arc ou nous échangeons par e-mail ou par téléphone ses vœux.
C’est un plaisir pour moi de trouver un compromis entre le désirs de l’archer et des contraintes liées à la fabrication.

Share