Archerie et bois précieux

Le choix des bois pour la fabrication des branches est essentiel dans la facture d’arc, autant pour la fabrication des arcs massifs que pour le lamellé-collé .

Intéressons-nous aux poignées d’ arcs, qu’ils soient recourbés ou droits .

poignée d'arc recourbé

D’un point de vue fonctionnel, la stabilité de l’arc est primordiale lors de la décoche . Un arc idéal aura des branches légères et une poignée massive . La poignée a aussi la faculté d’amortir les vibrations de l’arc .

poignée d'arc longbow

Le facteur d’arc va orienter son choix sur des essences à forte densité, aux teintes harmonieuses et à faible valeur tannique (pour la facilité des collages). Il a aussi la possibilité de s’orienter sur des bois indigènes, qui ont l’avantage d’être plus avantageux et faciles à trouver . D’un point de vue écologique, ces derniers ont une excellente traçabilité et sont  souvent certifiés (label FSC ) .

Un bois précieux est un bois qui possède une grande valeur commerciale, qu’il s’agisse d’espèces rares destinées à des usages spéciaux, de pièces d’excellentes qualités qui ont des veinages uniques ou des particularités telles que des loupes, du bois échauffé ou des dessins particuliers (bois ondés).

Parmi les essences indigènes, peu de bois sont suffisamment denses pour être manufacturés dans une poignée, surtout pour un arc supérieur à 40#. Néanmoins, quelques uns ont ma préférence, notamment le buis par exemple,  sa  teinte jaune claire et son veinage irrégulier, parsemé de striures et de nœuds m’attire particulièrement .

cytise et buis échauffé

Le noyer est sublime et offre de magnifiques surprises lors de son élaboration, le cytise aux couleurs chocolatées et aux cernes bien marquées s’offre magnifiquement à la sculpture de la poignée . D’autres bois que je n’ai pas encore travaillé attendent d’être connus, le cornouiller, le robinier, le cormier …

Entrons maintenant dans le domaine des bois exotiques utilisés en lutherie, coutellerie, marqueterie ou placage, ils font le bonheur des artisans “haut de gamme”. Grâce à leurs couleurs, leurs grains très fins pour certains et leur dureté, ils s’emploient à merveille pour la facture d’arcs sur mesure . Ils se laissent sculpter, former et assembler même avec de la fibre de verre pour devenir des super “grip” résistants à la flexion d’arcs très puissants .

Je vous rassure,en tant qu’artisans, nous  n’employons que de de très faibles quantités de bois et ne mettons pas en péril la pérennité des forêts tropicales . A ce sujet, il est bon de savoir qu’une grande partie des exportations en bois tropicaux proviennent de coupes illégales . L’Afrique, l’Asie et l’Amazonie entre autres en font les frais . La mise en culture de zones forestières pour les plantations de bananes, café, cacao et autres fruits exotiques que nous consommons journellement est une conséquence dramatique à la déforestation .

forêt humide

Nous avons principalement 3 familles de bois exotiques parmi les plus connues: les ébènes, les palissandres et l’acajou .

Parmi les ébènes, celui de Macassar aux teintes brunes foncées et striées, des Philippines aux motifs sublimes ou du noir profond de l’ébène du Gabon, mon choix va vers la pièce unique et sans fente, il est difficile parfois d’obtenir le morceau choisi …

Le palissandre de Santos a une robe qui varie selon la grume, du clair au foncé, j’aime bien le travailler, car il ne pose pas de complications au collage, il révèle à la fin du travail des veines claires, foncées, contrastées,  superbes et irrégulières .

palissandre de santos

A la longue, exposés à la lumière, les bois vont se foncer, lors de la commande de l’arc, le client choisit l’aspect de sa poignée, il est important de considérer cela, aller vers un arc aux teintes claires ou plutôt vers des teintes d’aspects sombres, est un choix esthétique personnel .

Le cocobolo, essence africaine dalbergia aux teintes rougeâtres est très agréable à travailler, il émane de cette matière une suave odeur parfumée et il donne de très beaux résultats .

cocobollo

Le bois de violette, proche des palissandres est assez rare à obtenir, j’en ai fait de belles poignées de longbow .

bois de violette

Le zébrano avec ses rayures foncées et son duramen clair est encore bien présent sur les comptoirs de bois précieux .

zébrano

Hélas, le prix de ces essences est souvent très cher, voire exorbitant. Par chance on peut trouver de beaux carrelets chez de vieux tourneurs sur bois ou chez des luthiers qui acceptent de nous en vendre quelques kilos .

Sinon, les fournisseurs de bois précieux nous les vendent au kilo, chutes de débitage comprises, cela peut varier de 30.-/kg jusqu’ à 100.-/kg pour de l’ébène de Macassar ou l’ébène d’ivoire par exemple . Parfois, ils les débitent selon les cotes et facture l’usinage en plus .

ébène ivoire

Chaque artisan a ses bons filons et observe autour de chez lui les bonnes affaires à prendre !

Pour faire faire face aux coûts et à la rareté des bois précieux, bon nombre de facteurs d’arcs font appel aux résines de bois synthétiques appelées phenolic wood, elles sont un empilement de fines plaques de bois comprimées et noyées dans une résine . On peut les choisir selon des teintes précises, imitant laborieusement les veinages naturels .

Je ne les utilise pas, du moins pas encore, préférant la matière brute et naturelle au synthétique .

Pour résumer cet article, il est important de comprendre qu’il est très difficile d’obtenir ces essences et que souvent il faut composer avec ce que les  fournisseurs proposent . L’avenir va vers de plus grandes restrictions quant aux exportations de bois précieux, à court terme, notre  société parviendra-t-elle  à une meilleure gestion des forêts tropicales ?

Pour ma part, je reste en admiration sur la beauté des bois que je travaille, je les sculpte avec douceur et respect, je visualise les années et les saisons qu’il a fallu à l’arbre pour accumuler toute la matière ligneuse . le travail de l’artisan n’offrirait-il pas une seconde vie à l’arbre coupé ?

Quand vous achetez du bois, pensez aux filières locales, même en petites quantités, les scieries régionales vous débiteront et honoreront vos commandes avec des bois coupés près de chez vous . Les grandes surfaces  sont une solution de facilité et ne sont pas souvent une garantie de qualité . En faisant vivre l’industrie du bois suisse et ses filières,  on génère des emplois d’avenir pour les jeunes et on préserve la forêt .

Olivier Grieb

 

 

 

 

 

 

 

Share