L’Atelier d’Arcs de Philippe Thon.

DSCN2815

A travers cet article, je tiens à présenter mon ami archer et facteur d’arc, nouvellement établi à Saint-Pierre-de Bressieux dans ce beau département de l’Isère, L’atelier d’arcs .

DSCN2788

C’est un homme passionné par le tir à l’arc instinctif, président du club des archers de Morette, situé à flanc de colline d’ une magnifique forêt de châtaigniers  . Il a commencé la facture d’arcs il y a deux ans et voulait lui aussi se donner la possibilité de réaliser son rêve :  construire lui-même ses propres arcs. Il y réussit très bien, puisque ses magnifiques semi-longbow sont d’une beauté et d’une finition exceptionnelles, dans la tradition des anciens artisans. Philippe  privilégie dans sa fabrication les bois nobles et précieux.

DSCN2797

Formé en autodidacte, mais motivé dans sa démarche par le célèbre facteur d’arc Philippe Baumann et aidé dans ses recherches par moi-même, il a réussi à contourner les écueils du débutant pour devenir un professionnel consciencieux.

Nous entrons dans le hangar qui lui sert d’atelier, il fait froid ( il fait toujours froid dans les ateliers de facteurs d’arcs) L’établi avec les outils ayant servi au récent façonnage de l’arc en cours,  sont posés pêle-mêle au milieu de tout ce que peut utiliser un artisan. Méfiez-vous des lieux trop bien rangés, ils  peuvent  indiquer un certain immobilisme créationniste ou une obsession de l’ordre qui nuit  au travail réel de l’ouvrier …

DSCN2796

Philippe me montre sa dernière création, qu’il serre à l’étau . C’est un arc droit qui n’est pas totalement fini, la poignée comme vous pouvez le voir sur la photo est composée d’un arceau de fibre ( lignes noires et blanches) collées au dessus de l’ébène de macassar, cet arceau a pour but de renforcer l’ensemble de la poignée composite. Dans ce type d’arc, la poignée est dite centrée, amélioration notoire dans le départ de la flèche à la décoche…

DSCN2799Philippe en pleine concentration, travaille les chanfreins de l’arc, il m’explique cette étape importante et l’attention qu’ il y met . Il faut réduire la largeur des branches sur toute la longueur afin d’amener l’objet à la puissance désirée . A la fin, l’arc sera équilibré et les Tiller égaux (les vrais archers connaissent ce terme, j’invite les néophytes à aller voir la définition de Tiller sur un forum d’archerie)

DSCN2794

Tout le véritable travail du facteur d’arc se mesure à la finition et à la perfection de l’objet fini . Le raclage à la lame des poupées renforcées en corne de buffle en est le parfait exemple ! La jonction entre la fibre transparente et la corne doit être scrupuleusement lisse, lorsque vous caressez cette zone avec la pulpe de l’index, une sensation douce et agréable vous indiquera le degré de finition . J’aime beaucoup la forme typique et originale que Philippe a donné à ses gorges de poupées, du grand art !

DSCN2790

Philippe fait des arcs sur mesure  totalement personnalisés qui sont, je le répète très performants et très beaux. Enchanté par cette superbe visite et par la gentillesse de Philippe, nous allons dîner, puis nous préparer à aller pratiquer “La Billebaude” dans les forêts vastes et enneigées du Dauphiné !

Merci à toi, mon ami Philippe, pour ton accueil, ta générosité et nos échanges constructifs en matière d’archerie.

Olivier Grieb

Share